CHU campus : Non aux circuits illégaux de vente de médicament

par 24 heureinfo

Le directeur général du CHU Campus  Kalao Assima a  élevé la voix  le  27 janvier 2022 après une mise en garde en août 2021  contre la vente illégale de médicament par des agents de santé aux patients.  C’est  travers  une note de service dont voici l’intégralité :

Par note de service n°065/2021/D-CHU-C/DAF/DRH du 20 août 2021, il a été rappelé l’interdiction formelle de la vente des médicaments, des consommables médicaux et autres intrants rentrant dans le processus de prise en charge des patients. Cependant, force est de constater qu’en dépit des dispositions de la note ci-dessus mentionnée, certains agents continuent de se prêter à des pratiques parallèles, de racket et de vente des médicaments et autres intrants

e demande donc à toutes les personnes qui se prêtent à ces activités de les cesser sans délai. Je réitère avec insistance que, la vente de tous produits médicamenteux se fait à la pharmacie du CHU contre délivrance d’une facture ou dans les officines privées.

Je tiens à informer tout le personnel, qu’un comité de veille est mis en place à cet effet pour investiguer et démanteler les éventuels réseaux dont les acteurs devront répondre de leurs actes conformément à la réglementation en vigueur. J’attache du prix au respect scrupuleux de ces dispositions en vigueur.