Cancer du col de l’utérus : 24000 dépistages offerts par l’ATBEF en deux ans sur un projet

par Togotopnews

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF), au terme de la réalisation du projet « Mise à l’échelle du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus au Togo » mis en œuvre de juin 2020 à juin 2022, a partagé les résultats de l’initiative ce 30 juin à Lomé.  Les partenaires présents à la rencontre ont également pris connaissance des leçons apprises et perspectives.

Au cours des deux ans, expose Dr Bingo M’Bortche, gynécologue et coordonnateur du projet, l’Association a organisé plus de 24000 dépistages aux femmes. « Sur ce nombre nous avons retrouvé 489 cas de lésions précancéreuses, ce qui représente 2% des femmes dépistés. On a évité le cancer à ces 489 femmes puisque une fois dépisté, le traitement accompagne », a indiqué le gynécologue qui ajoute : « Lorsqu’on traite la lésion précancéreuse, on arrête le processus d’évolution vers le cancer du col de l’utérus, et la femme retrouve sa parfaite santé ».

Leçons apprises et perspectives

De par la mise en œuvre de ce projet, l’Association a découvert des lésions précancéreuses dans les toutes régions du Togo et a également constaté ; un besoin réel en matière de services de lutte contre le cancer du col, la simplicité de la prise en charge par ablation thermique, l’intégration des services de dépistage et de prise en charge des IST en routine ou en campagne de dépistage.

Comme perspectives, l’ATBEF propose de développer une ligne Allo Cancer, introduire le test HPV et des innovations en matière de dépistage (utilisation de smartphones), intégrer la vaccination anti HPV au programme élargi de vaccination, former au moins deux prestataires à la réalisation de l’examen colposcopique.

A noter que le Projet est financé par le Gouvernement japonais à travers le Japanese Trust Fund (JTF)/IPPF à hauteur de 124000$