Lutte contre le VIH : Progrès en termes de financement par l’Etat

Les bons résultats engrangés par le Togo dans la lutte contre le VIH-SIDA  engloutissent des fonds importants dont 80 % proviennent de l’extérieur comme c’est le cas dans les autres pays de l’UEMOA.

Le Togo affiche l’un des meilleurs taux de financement domestique (19,30 %) après le Mali (29.00 %) et le Sénégal (26 %) dans l’espace UEMOA.

 Dans le courant de l’année 2020, il est prévu d’élaborer un nouveau cadre stratégique national 2021 – 2025 qui gardera le cap des efforts avec pour priorités la réduction des nouvelles infections, des décès liés au VIH, l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant. Cela dit, les efforts doivent être maintenus et accentués en particulier pour des populations avec une plus grande vulnérabilité : enfants, adolescents, filles et jeunes femmes, certaines catégories d’hommes et populations clés.