18 personnes en quarantaine, la santé du cas confirmé stable

par 24 heureinfo

Suite à la coronavirus-le-togo-declare-son-premier-cas-confirme confirmation du premier cas de coronavirus au Togo, le gouvernement a renforcé les dispositifs de contrôle avec des tentes d’isolement installées à onze points d’entrées au pays dont les postes frontaliers d’Aflao, Hilacondji et Cinkassé, et mis en quarantaine dix-huit personnes.

Le Togo a annoncé vendredi 6 mars son premier cas confirmé de coronavirus sur une femme de 42 ans qui a séjourné en Allemagne, France, Turquie et au Bénin entre le 22 février et le 2 mars. Elle a été mise en quarantaine immédiatement au centre de traitement des maladies infectieuses du CHU campus de Lomé, deuxième grand hôpital de Lomé.

« Une dame, reçue en consultation, présentait des signes évoquant, une grippe au coronavirus, à savoir une fièvre, un mal de gorge et des maux de tête. Les prélèvements, effectués et analysés au laboratoire national de référence le 05 mars 2020, ont révélé un résultat positif au coronavirus », a déclaré le premier ministre Komi Sélom Klassou devant la presse quelques heures après, une réunion d’urgence présidée par le Chef de l’Etat Togolais, Faure Gnassingbé.

Depuis la confirmation de ce premier cas de nationalité togolaise, dix-huit autres personnes contact sont mises en quarantaine sécuritaire et sanitaire dans leur maison par les autorités, a confirmé le ministère de la santé. Et la santé de la patiente est stable et pourrait être guérie bientôt.

Appel à la sérénité

Vendredi 6 mars, le premier ministre a appelé la population à la « sérénité » et a dit avoir « parfaitement confiance » dans le dispositif de santé national. « Le gouvernement invite la population à ne pas céder à la panique, et à respecter strictement les mesures de prévention recommandées », a-t-il déclaré. Le Togo aidé par ses partenaires est « prêt » à faire face à toute éventualité, a ensuite rassuré le premier ministre togolais.