le gouvernement interdit pour un mois tout rassemblement de plus de 100 personnes

par Global Actu

Le Togo a consacré lundi un conseil des ministres extraordinaire à la pandémie du coronavirus. 8 mesures drastiques ont été prises. Tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire national est interdit pour un mois, à compter du jeudi 19 mars. Les liaisons aériennes en provenance de l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne sont suspendues. Plus besoin de se serrer les mains en se saluant. Telles sont entre autres mesures.

Ces mesures s’imposent à tous, souligne le communiqué. Et les autorités administratives, traditionnelles, militaires et religieuses et l’ensemble de la population sont exhortés à contribuer à l’application de ces mesures.

Pour ce qui concerne l’interdiction de rassemblement, on peut d’ores et déjà comprendre ou conclure de cette mesure qu’il ne peut y avoir de manifestation à caractère politique sur cette période. Mais des questions restent à poser. Est-ce à dire que les messes et cultes religieux sont interdits dans les différentes églises ? Qu’en est-il de la prière musulmane ? Qu’en sera-t-il des marchés dont plusieurs s’animent presque tous les jours ? Qu'en est-il des écoles, lycées et universités?

Le communiqué ne répond pas expressément à toutes ces interrogations.

Le gouvernement suspend pour 2 semaines à compter à compter du vendredi 20 mars toutes les liaisons aériennes en provenance des pays qualifiés d’ ‘à haut risque’. On cite nommément l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne.

Tous les événements internationaux prévus au Togo sont suspendus à compter du 16 mars et ceci pour 3 semaines. Le gouvernement décide aussi de la  suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque à compter du 16 mars.

Autre mesure, l’auto-isolement obligatoire de 14 jours pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjourné dans un pays à haut risque. « En cas de non-respect de l’auto-isolement, des sanctions fortes sont prévues », indique le communiqué.

Faure Gnassingbé et son gouvernement déconseillent de voyager dans les pays où sévit cette pandémie.

Les Togolais se doivent aussi de renforcer individuellement ou collectivement les mesures de prévention et de protection. Il s’agit de se laver les mains au savon, de recourir au gel hydro-alcoolique, de ne pas se serrer les mains en se saluant, éviter des accolades et des embrassades.  

Le gouvernement débloque 2 milliards pour des actions urgentes.