Changer d’alimentation pour contrôler naturellement le diabète de type 2

par Santé-education

Le diabète se présente sous deux formes. Le type 1, qu’on doit contrôler avec l’apport d’insuline. Et le diabète de type 2, qu’on peut contrôler avec une alimentation appropriée. Il est important de surveiller l’alimentation pour contrôler le diabète de type 2. On doit par ailleurs se rapprocher d’un spécialiste qui conseillera les aliments les plus appropriés.

 Lorsque le pancréas n’arrive pas à produire une hormone appelée insuline, on parle de diabète de type 1. Sans insuline naturellement produite, le patient a donc obligatoirement besoin de passer par l’apport artificiel de cette substance.  Quant au diabète de type 2, il implique également une insuffisance en insuline, mais qui n’est pas absolue. En d’autres termes, l’insuline est produite, mais pas dans les quantités suffisantes. Les deux types de diabète diffèrent principalement par les points suivants : dans le premier cas, il n’y a pas de production d’insuline, alors que dans le second, elle existe, mais reste déficiente.

Le diabète de type 1 ne peut donc pas être contrôlé sans apport artificiel d’insuline. Ce n’est pas le cas avec le diabète type 2, dans le cadre duquel il est possible de prendre certaines mesures ayant le pouvoir de le réguler. Cela ne signifie pas que les personnes suivant un traitement à base d’insuline ne doivent pas se préoccuper de leur régime alimentaire. Ni que les patients atteints de diabète de type 2 ne doivent prendre aucun médicament, car ils sont souvent nécessaires. Cela indique simplement qu’une bonne alimentation peut jouer un rôle crucial dans le contrôle du diabète de type 2. Il convient donc d’y porter une attention particulière.

Réguler l’apport en glucose

C’est une erreur de penser que le taux de sucre dans le sang n’augmentera que si on mange des sucreries. Le glucose est produit suite à la consommation de certains aliments, même s’ils ne sont pas sucrés. De nombreuses personnes atteintes de diabète de type 2 pensent en effet qu’en cessant de manger des aliments sucrés elles ne courent plus le risque d’augmenter leur taux de glycémie. Ceci est donc faux. 

Consommer des glucides complexes

Ce n’est pas parce que les hydrates de carbone se convertissent en sucre dans le sang qu’on doit cesser d’en consommer. Le fait qu’on souffre de diabète de type 2 ne signifie pas qu’on doit éliminer tout un groupe nutritionnel. Ce qu’on devrait faire en revanche, c’est rechercher les meilleurs aliments de chaque groupe alimentaire en fonction de l’état de santé.  En d’autres termes, il est préférable de manger du riz complet, des céréales complètes, des légumes et des graines plutôt que des pâtes, de la farine, des confitures et des céréales industrielles.

 Ne pas abuser du sucre

Il est important d’éviter la consommation de sucre, car cela a un effet direct sur la glycémie. Que cela soit du sucre blanc ou brun, l’index glycémique est le même, c’est-à-dire, à 70. Faire attention aux sucres bruns qui pullulent sur le marché et qui sont abusivement appelés, « sucres des diabétiques ». Les diabétiques en consomment et on assiste très souvent à des drames. C’est vrai, il existe des sucres bien traités, avec un index glycémique quasi faible et moyen et qui sont recommandés aux diabétiques. Mais il faut les trouver chez des spécialistes dont les nutritionnistes biogénistes. D’une manière générale, le miel est aussi recommandé. Mais son index glycémique est aussi élevé, 70, comme le sucre blanc et brun. La différence, c’est que le miel est naturel, et a d’autres vertus. Mais attention, avant que tout diabétique ne consomme le miel, il faut que tout ceci soit fait sur conseil et suivi d’un spécialiste.

Manger des protéines

Les protéines n’ont pas le même effet que les glucides. En d’autres termes, elles ne deviennent pas du glucose. Il s’agit donc d’un type de nourriture qu’on peut consommer sans craindre d’altérer le taux de glycémie.

 Se méfier des graisses

Les graisses ne se transforment pas en glucose, certes, mais elles augmentent néanmoins le taux de cholestérol. Beurre, mayonnaise, viande rouge, entre autres, cela peut aggraver la pathologie si on est diabétique. Il est donc très important d’améliorer l’alimentation à ce niveau.

Consommer des aliments qui permettent d’absorber l’insuline

Consommer par ailleurs des produits qui aident à mieux absorber l’insuline. Non seulement devrait-on éliminer tant que possible de son alimentation les aliments transformés en glucose, mais on doit également chercher à générer une meilleure fonction de l’insuline qu’on produit. Pour ce faire, on peut consommer entre autres des fruits, légumes, de l’huile de noix de coco, des champignons et de la cannelle.

Même si ces conseils peuvent être efficaces, vérifier cependant toujours auprès du médecin nutritionniste quel type de régime alimentaire on doit suivre.