L’hôtel 2 février envoie plus de 300 employés au chômage

par icilome.com

Le secteur de l’hôtellerie au Togo subit de plein fouet les conséquences néfastes de la crise sanitaire relative au coronavirus. Nombreux sont ces hôtels qui, par manque de chiffres d’affaires, mettent les clés sous les paillassons. L’hôtel 2 février n’étant pas du reste, même s'il n’en est pas encore là, a mis plus de 300 employés de son personnel au chômage.

Dans une note en date du 29 mai dernier à l’endroit du personnel, la Direction de l’hôtel informait les employés concernés de leur chômage technique. Ceci, après l’échec des négociations devant aboutir à un compromis pour la sauvegarde des postes et des rémunérations au sein de l’entreprise.

« (…) La Direction Générale a le regret de mettre en chômage technique pour une période d’un (1) mois renouvelable, l’ensemble du personnel », a indiqué la note d’information qui précise par ailleurs que « certains seront en chômage technique total et d’autres en chômage technique partiel en vue d’assurer le service minimum ».

Ainsi, selon les indemnisations, il est prévu pour le personnel en chômage technique total 30% du salaire net pour le personnel moins de 400 000 francs CFA avec un minimum de 35 000 francs CFA.

25% du salaire pour les rémunérations de 400 000 francs CFA et plus, puis 20% du salaire pour le personnel résident à l’hôtel. Pour ce qui concerne le personnel en chômage technique partiel, il est prévu 50% de leur rémunération contractuelle.

La Direction a par ailleurs rassuré le personnel qu’il reprendra le service dès la reprise des activités.

N.K