Descente musclée ce matin de la force de l’opération « entonnoir » dans une maison à Djidjolé

par Togoscoop

Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur la bavure des forces de sécurité hier à Tsévié qui ont  tiré sur un sexagénaire et qui a failli mettre le feu aux poudres, ce matin c’est dans le quartier Djidjolé que ces mêmes forces dites de l’opération « entonnoir » ont fait une descente musclée dans une habitation.

Munis d’armes, de cordelettes, de menottes et autres, les éléments de la force anti-carburant frelatée ont terrorisé ce matin les habitants du quartier de Djidjolé. A bord d’une voiture banalisée qu’ils roulaient à vive allure,  ils sont entrés dans une maison, fracasser la porte pour y retirer des bidons de carburant sans que personne ne sache comment ils ont su qu’il y a du carburant dans cette maison. 

Quelques minutes après avoir emporté leur butin, ils sont revenus sur leur pied comme s’ils avaient oublié quelque chose, rentrant de nouveau dans la maison alors que les autres éléments faisaient le tour des ruelles alentours ce qui a obligé les riverains à se terrer chez eux. 

 

Heureusement qu’ici personne n’a riposté à cette sortie musclée matinale des éléments de cette force sinon le pire serait également arrivé. 

 

Mise en place au temps du Général Titikpina, la force de l’opération « entonnoir » a pour mission de lutter contre la vente de carburant frelaté qui constitue un manque à gagner pour l’économie nationale. Elle procède à des saisies du carburant et des interpellations des revendeurs. Sur la période de janvier à juin 2018, selon les chiffres publiés par le ministère de la sécurité plus 139 368 litres de carburant illicite ont été saisis, de même que 142 voitures et 56 motos  sans oublier les pertes en vies humaines. Plusieurs bavures sont à leur actif également. Ces carburants saisis ne sont jamais détruits. Où vont-ils ?