Décès de l’opposante Fousséna Djagba

par 24 heureinfo

Foussena Djagba très active sur les réseaux sociaux et opposante au régime de Faure Gnassingbé n’est plus. Elle est décédée lundi 22 mars des suites d’une courte maladie à Accra au Ghana, soulignent ses proches.

Selon les confidences du confrère Anani Sossou, elle a été vaccinée contre la Covid-19 tout comme sa mère le mardi 11 mars 2021. « C’était avec AstraZeneca. Le lendemain elle avait dit à sa mère qu’elle ne se sentait pas bien, qu’elle a des maux de tête, qu’elle se sentait fatiguée. Jeudi sa santé s’est détériorée et à l’hôpital, elle était tombée dans le coma. Les médecins ont constaté qu’elle souffrait d’une thrombose, une coagulation du sang suite à la vaccination. Ils avaient aussi détecté un début de cancer de l’estomac. Suite à cette complication, Foussena Djagba est décédée hier lundi 22 mars à Accra », affirme le journaliste.

 Une étoile filante éteinte

Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes pleurent  Foussena Djagba, une femme au grand cœur de même que les partis politiques de l’opposition. Selon la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) c’est une étoile filante  qui s’est éteinte.

Outre la politique, Foussena Djagba a aussi écrit une belle page dans le sport surtout le football. En 2011,  sa diplomatie a permis le retour d’Emmanuel Adébayor en sélection. Elle a également joué un rôle au sein de la Fédération Togolaise de football avec les différents présidents qui se sont succédés notamment le Général Seyi Memene, Gabriel Ameyi ou encore Rock Gnassingbé, croit savoir africatopsport.