les évêques contre la stratégie vaccinale anti-covid musclée

par 24 heureinfo

La stratégie de vaccination contre covid-19 mise en branle par le gouvernement  togolais continue de susciter réactions dans l’opinion publique. La dernière en date reste celle des évêques du Togo, qui s’interrogent sur l’efficacité de l’usage de la pression et des sanctions pour obliger les populations à se faire vacciner.

« La stratégie de lutte contre la crise sanitaire que nous traversons se doit d’être respectueuse de la dignité, de la liberté et des droits fondamentaux de la personne humaine »,  assure la conférence des évêques du Togo dans un communiqué  ayant sanctionné leur session extraordinaire. « Elle doit essentiellement  être basée sur la sensibilisation, la juste information, l’éducation au respect des mesures préventives (port de cache-nez, désinfection des mains, distanciation physique), le renforcement de l’immunité collective naturelle, l’administration des soins curatifs, la vaccination librement consentie et en toute connaissance de cause, la recherche scientifique, etc… »

Aussi, ils s’interrogent fermeture des lieux de culte décrétée par le gouvernement dans la riposte contre la pandémie de covid-19 pour un mois. Si les évêques  relèvent la non prise en compte des propositions des responsables religieux invités par le gouvernement lors d’une réunion, ils rappellent  aussi  que les « lieux de cultes, notamment ceux de l’Eglise Catholique, sont des endroits où les mesures de prévention sont majoritairement respectées par rapport à d’autres lieux qui pourtant ne sont pas frappés par les mêmes mesures ».

En effet, depuis la réouverture  partielle des églises, des dispositions particulière ont été prises dans les chapelles catholiques notamment, l’imposition des bandes  et flèches  respectant la distance d’un mètre. L’installation des dispositifs de lave-mains et surtout, le contrôle par des agents d’accueil, du port des masques chez les fidèles. De quoi préserverla santé de la population et  exécuter à la lettre les consignes sanitaires recommandés par le gouvernement.