Viande avariée déversée dans la nature : la population s’en donne à cœur joie dans sa consommation

par Togoscoop

La pauvreté et l’ignorance sont deux maux qui gangrènent  notre société. Même si un adage de chez nous dit qu’en temps de disette, ce n’est pas tout qu’on consomme. De nos jours, nos populations ne l’entendent pas ainsi. En ce temps de vie chère, elles s’accrochent à tout pour survivre même si c’est au péril de leur vie.

C’est ainsi que les populations de la commune Zio 2 se sont ruées ce 11 mars 2022 sur une cargaison de cuisses et ailerons de poulets congelés déversés sur un terrain vague dans la localité de Konyville. Avant que les services compétents ne soient saisis, une partie de cette cargaison a été enlevée par la population pour servir à ce que vous pouvez imaginer alors que l’autre partie serait aussi mise en vente sur les marchés environs.

Informé, le maire de la commune Zio 2, Mme Abaglo Adjo, dans un communiqué,  affirme avoir procédé au traitement et à l’incinération du restant de la cargaison et rappelle à la population d’éviter la consommation de ces produits impropres.

A noter que la viande avariée peut contenir un grand nombre de bactéries et de toxines. En consommer n'est pas sans risque. Dans le pire des cas, une septicémie. Dans la majorité des cas, ingérer un tel aliment se traduira par une gastro-entérite banale. Mais pour un petit pourcentage de la population, ayant des défenses immunitaires faibles, les conséquences peuvent être plus lourdes : gastro-entérite grave, voire infection généralisée. Les toxines - qui ne disparaissent pas à la cuisson - peuvent quant à elles provoquer, des chutes de tension, des troubles digestifs majeurs, éventuellement des troubles neurologiques, renseigne le site Midilibre.