Il saigne son frère boucher à l’abattoir

par Afreepress

Un jeune boucher a été froidement abattu, mercredi 1er juin 2022 dans la ville de Tsévié (environ 35 km) au nord de Lomé.

Selon les informations relayées parle site d’information Atlanticinfos, la victime a été éventrée par son frère sur leur lieu de travail (abattoir), pour une histoire de nuisance sonore.

Conduit au Centre hospitalier régional (CHR) de Tsévié, la victime, après 45 minutes de traitement, a succombé à ses blessures.

« Ils étaient ensemble à l’abattoir pour travailler. Il jouait de la musique avec un petit bluetooth speaker. Son grand frère, qui est en train d’aiguiser le couteau, lui a demandé de diminuer le volume de la musique. Mais il n’obtempérait pas. Comme il ne diminuait pas le volume de la musique, un autre frère est passé derrière lui pour le prendre comme un animal qu’on veut tuer. Personne ne sait quelle mouche a piqué leur grand frère qui est venu avec le couteau qu’il aiguisait pour l’éventrer. Malheureusement, ces intestins se sont retrouvés dehors. On l’a conduit à l’Hôpital de Tsévié, mais il est décédé 45 minutes après son admission », a raconté un témoin du drame.