La Police nationale n’accepte plus des coiffures extravagantes chez le personnel féminin

par Super User

Les coiffures extravagantes ne sont plus autorisées chez les femmes policières au sein de la Police nationale. Le Directeur général de la Police nationale sera désormais rigoureux sur cette disposition et sanctionnera celles qui seront tentées d’enfreindre la règle.

Cheveux naturels coiffés ou nattés, sans teinte de couleur vive, cheveux défrisés simplement, nattés ou en coupe sans teinte de couleur, tresses avec mèches courtes, sans couleur vive sont les tresses autorisées au personnel féminin de la Police nationale.

« A cet effet, je leur demande de se conformer aux exigences du corps de métier qu’elles ont librement choisi en évitant ce genre de complaisance qui expose les contrevenantes à la rigueur des sanctions disciplinaires », indique la note signé par le Lieutenant-Colonel Yaovi Okpaoul, Directeur Général de la Police nationale.

Les tresses extravagantes, à en croire le DG de la Police, ne facilite pas le port des casquettes ou calots de police. Le non-respect de ces exigences sera considéré comme de « l’indiscipline qui ne saurait perdurer ».

« Les différents chefs d’unités sont chargés de l’exécution scrupuleuse de la présente note de service à laquelle j’attache du prix », recommande Le Lieutenant-Colonel Yaovi Okpaoul.