Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy
Rate this item
(0 votes)

Un collectif budgétaire s'impose face aux nouvelles données macroéconomiques

By Publié novembre 09, 2017

Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi 8 novembre 2017 à Lomé sous la conduite du Président de République, Faure Gnassingbé. Au cours des travaux, le Conseil a procédé à l’adoption d'un projet de loi de finances rectificative qui sera transmis à l’Assemblée nationales, informe le communiqué ayant sanctionné les travaux. Ce collectif budgétaire porte essentiellement sur la loi des finances, gestion 2018.

Selon le communiqué, le budget général pour la gestion 2018 s’équilibre en ressources et en dépenses à 1.318,5 milliards de francs CFA contre 1.218,9 milliards de francs CFA pour le budget gestion 2017, soit une progression de 8,2%.

La nécessité de ce projet de loi de finances rectificative, indique le gouvernement réside entre autres dans la conjoncture économique défavorable dans la sous-région ouest-africaine, qui impacte négativement l’économie du pays, la situation sociopolitique nationale actuelle qui a un impact négatif sur l’activité économique, la satisfaction des nouveaux besoins sociaux liés notamment à la fonction enseignante et l’accord triennal conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) le 5 mai 2017 concernant la Facilité élargie de crédit (FEC). 

« Le présent projet de loi rectificative marque également la volonté du gouvernement de procéder au remboursement d’une bonne partie de la dette intérieure commerciale en vue de redynamiser l’activité économique à travers le secteur privé », a précisé le communiqué.

Le gouvernement prévoit également dans la nouvelle loi de finances, d'accorder une place « importante » au Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), au Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et à l'installation des agropoles.

Il faut rappeler au passage que la loi de finances rectificative est destinée à modifier le plafond des dépenses du budget de l’État et les données générales de l’équilibre budgétaire en fonction des impératifs et surtout des variations des recettes. 

Raphaël A.

Read 413 times

About

  • Curabitur porttitor, ipsum vel cursus faucibus, lorem tortor tempus nulla, quis mollis elit nisi at urna. Vestibulum commodo tortor arcu, nec pharetra ligula iaculis eget. Nulla hendrerit at risus et consequat. Donec viverra felis massa.

Contact us

110 Rue Yohonou
Lome, Tg 10029
Togo
+228 9009 4006
radiogameli.com

Quote

  • Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le coté de l'oppresseur .

    Desmond TUTU