Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy
Rate this item
(0 votes)

« L'expression de la liberté de manifester ne doit pas être synonyme d'abus », rappelle Nakpah Polo

By Publié novembre 13, 2017

Le Centre de Documentation et de Formation en droit de l'Homme (CDFH) en collaborions avec d’autres organisations de la société civile et organes de média a tenu vendredi à Lomé, une table-ronde sur le thème : « La liberté de réunion et de manifestation au Togo ».

L'initiative portée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) se veut un cadre d'échange et de partage d’expériences sur la question de la liberté de manifester en groupe au Togo. La liberté de réunion et de manifestation pacifique est une liberté fondamentale, ont souligné les organisateurs qui rappellent qu’il s’agit de l'un des fondements de la démocratie et le baromètre de l'Etat de droit.

La société civile, les partis politiques, les institutions de l'Etat, les forces de l'ordre et de sécurité et les juges ont au cours de cette rencontre, réfléchi sur les défis de l'application de la loi sur les manifestations publiques et exploré les pistes de solutions concertées pour assurer et garantir la jouissance de cette liberté.

Mise en œuvre de la loi sur les manifestations au Togo : acquis ou défis ?, causes des violences lors des manifestations publiques au Togo, quels mécanismes de recours et ou de médiation  pour régler les conflits liés à l'interprétation de la loi sur les manifestations au Togo ?, est-il nécessaire d'apporter des modifications à la loi sur les manifestations publiques au Togo?, quelle stratégie pour un déroulement pacifique des manifestations publique au Togo ?  Tels sont les principaux sujets qui ont meublé la rencontre.

Pour la Secrétaire d'État chargée des droits de l’Homme, Nakpah Polo, cet atelier a permis à l'ensemble des acteurs de réfléchir sur les voies et moyens susceptibles d'améliorer l’organisation  des manifestations publiques pacifiques dans le  pays afin de  trouver l'équilibre nécessaire à la sauvegarde de l'ordre public. « L'expression de la liberté de manifester dans notre pays ne doit pas être synonyme de violence et d'abus », a-t-elle rappelé.  

Christelle A.

Read 160 times

About

  • Curabitur porttitor, ipsum vel cursus faucibus, lorem tortor tempus nulla, quis mollis elit nisi at urna. Vestibulum commodo tortor arcu, nec pharetra ligula iaculis eget. Nulla hendrerit at risus et consequat. Donec viverra felis massa.

Quote

  • Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le coté de l'oppresseur .

    Desmond TUTU