Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy
Rate this item
(0 votes)

Les discussions se passeront seulement entre la coalition et le pouvoir, avertit Jean-Pierre Fabre

By Publié février 05, 2018

Le chef de fil de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre s’est prononcé samedi sur l'annonce de la date du dialogue et les conditions de participation des acteurs politiques du pays. 

Pas question que cette rencontre soit ouverte à tout le monde. Il s’agira d’une rencontre entre le «  pouvoir et la coalition des 14 partis de l’opposition », a-t-il tenu à dire.

« Nous avons dit que nous voulons seulement le pouvoir et la coalition autour de la table pour le dialogue et nous serons très fermes là-dessus parce que nous ne voulons pas recommencer les mêmes choses et répéter les mêmes erreurs », a insisté M. Fabre. 

« Si le pouvoir en place veut choisir ses représentants, nous ne voyons pas d’inconvénient mais si nous voulons choisir nos représentants au dialogue, le pouvoir ne doit pas se mêler », a-t-il poursuivi.

En abordant la question des mesures d’apaisement posées avant la tenue de ce dialogue, le président de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) indique que le gouvernement de Faure Gnassingbé a l’obligation de respecter cette fois-ci, les revendications de la coalition. 

« On avait fixé entre le 23 et le 26 janvier, le dialogue n’a pas démarré en raison du non-respect par le régime de ses engagements, ceux de satisfaire aux mesures d’apaisement que nous avons formulées. Donc nous sommes toujours dans cette logique, il y a une date qui est fixée,  si le pouvoir est de bonne foi et qu’il satisfait nos revendications, le dialogue démarrera le 15 février », a-t-il martélé.

« On verra le 15 février, ça sera un signal ensuite nous ferons une évaluation pour le reste de toutes les mesures d’apaisement notamment la libération des personnes détenues et la levée de l’interdiction de manifestations dans les villes de Mango,  Bafilo et Sokodé. Si tout cela n’est  réglé, on ne continuera pas les discussions », a-t-averti en rappelant que le dialogue proprement dit ne démarrera qu’après satisfaction des revendications de la coalition des 14 partis de l’opposition.

Raphaël A.

Read 90 times

About

  • Curabitur porttitor, ipsum vel cursus faucibus, lorem tortor tempus nulla, quis mollis elit nisi at urna. Vestibulum commodo tortor arcu, nec pharetra ligula iaculis eget. Nulla hendrerit at risus et consequat. Donec viverra felis massa.

Quote

  • Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le coté de l'oppresseur .

    Desmond TUTU