Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), Germain Meba a échangé lundi 09 juillet  avec une délégation d’opérateurs économiques indiens en visite au Togo. 

La délégation, conduite par Siddhartha Jain, avait pour objectif de prendre contact avec les opérateurs économiques togolais afin de leur permettre de découvrir les opportunités d’affaires qui s'offrent à eux en Inde et de nouer des relations d'affaires à long terme. 

Cette mission s’inscrit dans le prolongement et le suivi du 13ème Conclave Inde-Afrique auquel les membres de la CCIT ont participé et qui leur a permis de nouer des relations d'affaires avec des opérateurs économiques indiens, a rappelé Germain Meba.

Les membres de la délégation indienne en visite au Togo ont saisi cette occasion pour présenter leurs produits à travers des projections de films attestant de leurs capacités de production et des technologies de pointe à leur disposition. 

Pour finir, le président de la CCIT Germain Meba a fait savoir que son institution était engagée « à mettre en œuvre des projets dans plusieurs domaines à savoir la formation professionnelle, l’énergie et l’agrobusiness ».

Moulikatou S.

Un atelier de validation du rapport sur l’Aide publique au développement (RAPD) 2017 s’est tenu mardi dernier à Lomé. Il en est, en effet,  ressorti que l’Aide Publique au Développement (APD) mobilisée par le Togo au terme de l’exercice 2017, s’élève à 372,84 millions de dollars soit 217 milliards FCFA.

Ainsi, le document présenté par les premiers responsables du Ministère de la Planification et du Développement, indique que 78,63% du montant sont constitués de dons, de solde de prêts dont l’Union européenne reste un majeur financeur (21,62%).

Selon le Directeur de la coopération bilatérale au Ministère de la Planification et du Développement, Christophe Akpoto Komlagan, les 217 milliards ont servi à renforcer la gouvernance politique et administrative, la justice, les droits de l’homme, la sécurité, la santé, l’éducation, la protection sociale et l’emploi.

Aussi, a-t-il indiqué que « La publication de tous les chiffres justifie la bonne volonté du gouvernement à rendre transparentes toutes les ressources mobilisées et à montrer ce à quoi elles ont servi. C’est une démonstration de la transparence et de la redevabilité mutuelle ».

Le document, dont l’élaboration a été appuyée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), révèle également que le montant des sommes envoyées par la Diaspora vers le pays est de 423,25 millions de dollars en 2017.

Raphaël A.

Le Directeur des opérations pour le Togo, Pierre Laporte de la Banque Mondiale  a été reçu en audience mardi par le Président de la République, Faure Gnassingbé. La perspective d'un appui budgétaire de 40 millions de dollars US (20 milliards F CFA) pour le Togo ont été au centre des discussions entre les deux personnalités, a appris l’Agence de presse AfreePress.

 « La perspective d’un appui budgétaire pour notre pays, de 40 millions de dollars, annoncée par M. Laporte s’inscrit dans la continuité de la qualité de ladite coopération que je salue », a indiqué le Président togolais au sortir de la rencontre.

Cette annonce, selon les autorités togolaises arrive au bon moment pour aider le pays à faire face aux difficultés éprouvées dans la mobilisation des recettes publiques et l’atteinte des objectifs fixés par la loi de finances 2018. Ce qui a contraint le gouvernement à discuter d’une loi de finance rectificative destinée à opérer une coupe de 1% dans le budget 2018.

D’autres sujets ont également été abordés par les deux personnalités et portent notamment sur l’état de la coopération entre la Banque Mondiale  et le Togo et les réformes engagées dans le domaine de l’aviation.

Il faut rappeler que la Banque Mondiale gère un portefeuille de plus de 168 milliards de francs CFA pour le Togo (320 millions de dollars), reparti sur des projets dans les domaines des  mines, du social et de l’énergie.

A.Y.

Des agents formés de l'Office Togolais des Recettes (OTR) vont sillonner toute Lomé à partir de ce lundi 28 mai 2018 pour le recensement foncier. Selon les premiers responsables en charge de cette opération, l'objectif de ce recensement est d’avoir un fichier actualisé du foncier au Togo afin de devenir un censier numérisé. 

Par ailleurs, les habitations privées, les immeubles professionnels et industriels, les parcelles nues ou bâties seront répertoriés. Par cette opération, l'OTR envisage connaitre les propriétaires de chaque parcelle sur toute l'étendue du territoire.

« Nous voudrions que sur chaque parcelle qui sera identifiée, qu’on puisse savoir qui est propriétaire, si c’est une parcelle nue ou bâtie. Toutes les parcelles, qu’elles soient du domaine de l’Etat, religieux, d’habitation ou professionnel seront recensées », a déclaré Essowavana Adoyi, Commissaire des Impôts. 

L'opération va durer 3 mois. Après l’étape de Lomé, le cap sera mis sur les autres villes du territoire togolais.

Anne KLIDJE

Page 1 sur 6

About

  • Curabitur porttitor, ipsum vel cursus faucibus, lorem tortor tempus nulla, quis mollis elit nisi at urna. Vestibulum commodo tortor arcu, nec pharetra ligula iaculis eget. Nulla hendrerit at risus et consequat. Donec viverra felis massa.

Contact us

110 Rue Yohonou
Lome, Tg 10029
Togo
+228 9009 4006
radiogameli.com

Quote

  • Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le coté de l'oppresseur .

    Desmond TUTU