Le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé a présenté les grands axes de la politique générale du gouvernement au parlement

par Afreepress

Le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé a présenté vendredi 2 octobre 2020, la politique générale du gouvernement devant l’Assemblée Nationale.

La séance plénière présidée par Mme Tségan Yawa Dzigbodi a été l’occasion pour la nouvelle Cheffe du Gouvernement de dérouler, conformément à l’article 78 de la constitution, les grandes orientations du programme gouvernemental, et les principales réformes et mesures à mettre en œuvre dans les cinq prochaines années pour répondre aux attentes des populations.

La déclaration du gouvernement a porté sur trois grands axes à savoir : le renforcement de l’inclusion et l’harmonie sociale pour consolider la paix, la dynamisation de la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie et la modernisation du Togo couplée au renforcement de ses structures.

Dans l’axe 1, le gouvernement inscrit dans ses actions, l’identification biométrique de tous les Togolais et ceux qui résident sur le sol togolais, la mise en place d’un registre social, afin d’améliorer le ciblage transparent de tous les bénéficiaires des programmes sociaux.

Aussi, le gouvernement s’engage à mettre en œuvre des programmes spécifiques pour les quartiers historiques et populaires qui font face à divers problèmes (insalubrité, inondations etc.)

Dans le domaine de la santé, la nouvelle équipe promet d’assurer l’accès universel aux soins à tous à travers la mise en place d’une assurance maladie pour tous, moderniser les infrastructures et des équipements de soins.

Dans le domaine de l’éducation, le gouvernement compte résoudre les problèmes d’insuffisance des salles de classe, renfoncer le personnel enseignant et assurer l’adéquation du système éducatif avec le marché du travail.

« Un programme de construction de salles de classe sera lancé sur l’ensemble du territoire. Des filières de formation professionnelle et d’apprentissage seront renforcées… Au niveau des Universités, l’accent sera mis sur la modernisation et le renforcement des infrastructures avec la construction de trois collèges universitaires », a rassuré le Premier Ministre.

En ce qui concerne les secteurs de l’eau et de l’électricité, il sera question pour le Président Faure Gnassingbé et son gouvernement de renforcer et d’intensifier les projets et programmes dans le pays pour rehausser le taux d’accès à l’eau et l’électricité.

Dans le second axe, le gouvernement promet de renforcer la jeunesse à travers la création d’emplois décents, faciliter l’accès aux financements, digitaliser les procédures, rendre le secteur agricole rémunérateur en introduisant plus de mécanisations, renforcer les mécanismes d’appui au PME/PMI et la consommation locale et désenclaver les zones rurales avec la construction de pistes pour l’écoulement des produits.

Par ailleurs, la logistique et le développement des infrastructures seront au centre des ambitions du gouvernement.

A en croire la Cheffe du Gouvernement, il s’agira de dynamiser le levier de croissance qu’est le port autonome de Lomé pour en faire un carrefour incontournable des affaires.

« Il est donc clair de moderniser les instruments : la digitalisation des opérations portuaires », a souligné Mme Tomégah-Dogbé.

Le dédoublement de la route internationale N°1, la préservation et la valorisation des ressources maritimes, le développement de l’industrie et la transformation des ressources sont également inscrits à l’agenda du gouvernement.

S’agissant du dernier axe, le gouvernement a pris l’engagement devant le parlement de faire du Togo, une économie forte à travers la modernisation et le renforcement les structures (digitalisation des services, gestion seine des fonds publics, lutte contre la corruption, etc.).

 
 
C’est à l’unanimité que les députés ont adopté le programme d’action présenté par le nouveau gouvernement.

Le parlement a invité le Premier ministre à tenir son engagement pour le bien-être de la population.

Raphael A.