Le PNP hausse le ton et exige la libération de ses militants en prison

par Afreepress

Le Parti national panafricain (PNP) réclame la libération immédiate et sans condition de ses militants et sympathisants détenus. Dans un communiqué rendu public mardi 10 novembre 2020, la formation politique de Tikpi Atchadam alerte l’opinion nationale et internationale d’un ‘’danger de mort’’ guettant selon elle, ses prisonniers dans leurs lieux de détention.

« Depuis quelques jours, des informations concordantes, persistantes, crédibles et alarmantes nous parviennent que les détenus politiques sont en danger de mort, une mort en série inévitable presque programmée et déclarée au sein de ces compatriotes femmes et hommes détenus arbitrairement par une pratique extrajudiciaire », alerte le Secrétaire national du PNP, Dr Kossi Sama.

Les responsables du parti estiment que leurs militants et sympathisants détenus ‘’arbitrairement’’ en prison ont été tout simplement « kidnappés » par les forces de l’ordre dans une « féroce » campagne de persécution engagée depuis le 19 août 2017.

Ils indiquent par ailleurs que la ‘’fameuse affaire’’ dite de Tigre Révolution n’a été qu’un « montage » du régime pour traquer les militants du PNP. « Vu la gravité de la situation, le PNP exige encore une fois la libération immédiate de tous ses militants et sympathisants détenus en prison.