La Dynamique Kpodzro mobilise la rue pour Agbéyomé Kodjo

par 24 heureinfo

A travers une manifestation programmée sur le samedi 28 novembre prochain, la dynamique monseigneur kpodzro exige  le rétablissement de la vérité des urnes  de ‘élection présidentielle du 22 février 2020 et l’arrêt des poursuites judiciaires contre le « président démocratiquement élu du Togo », Agbéyomé Kodjo.

« Nous voulons récupérer nos voix qui nous ont été volées. Nous nous battons pour la victoire et cette victoire, nous l’aurons », a martelé Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordinatrice lundi 24 novembre 2020 lors d’une conférence de presse. Elle s’insurge également contre la justice  togolaise.

« La justice qui a pour vocation à être un rempart pour les victimes des dérives autoritaires sert plutôt à museler et à traquer les opposants et tous les citoyens qui osent avec courage dire non à la corruption et à la trahison », insiste-t-elle.

Pour la secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), le 4ème mandat du président Faure  Gnassingbé réélu à plus de 70% lors de la présidentielle relève un hold-up électoral.  « Ce n’est pas lui qui a été élu », fait-elle savoir. Et pour marquer sa désapprobation, la DMK invite toutes les couches sociales du Togo dans les rues de la capitale lesamedi 28 novembre prochain.

« Nous invitons les jeunes, les moins jeunes les Organisations de la société civile, les partis politiques véritablement animés de voir ce pays changé, à se joindre dans les rues à la DMK le samedi 28 novembre  prochain pour ensemble exercer le droit constitutionnel de dire non », a-t-elle lancé.

Cinq itinéraires sont dessinés par les partis organisateurs  sans l’ANC et le PNP.