Des maires et conseillers municipaux UNIR bientôt sanctionnés?

par 24 heureinfo

Au sein du parti Union pour la République, (UNIR, au pouvoir), la discipline et le respect de la hiérarchie sont des règles inviolables. Et certains maires et conseillers municipaux qui  s’y mettront en marge pourraient être sanctionnés. Dans un communiqué au ton dur, le secrétaire exécutif, Aklesso Atcholé menace de sanctions ceux qui prennent des initiatives unilatérales sans consultation des instances dirigeantes. 

A cet effet, il rappelle que  « toute initiative à entreprendre dans l’intérêt ou qui engagerait le parti, requiert impérativement et dûment l’avis des instances dirigeantes ». Avant d’ajouter que  « tout contrevenant de ladite formalité s’expose aux sanctions prévues par les textes du parti ».

L’Union pour la République (UNIR) est un parti politique togolais créé en 2012 par le président Faure Gnassingbé pour succéder au Rassemblement du peuple togolais. Il est le parti majoritaire à l’Assemblée nationale avec 52 députés et a obtenu les 3/4 des sièges aux élections municipales des 30 juin et 15 août 2019.

Il a pour président national le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Selon l’équipe directionnelle, chaque région du pays est dirigée par un vice-président.