« Abass KABOUA a tissé des toiles de mensonges sur ma personne et le maire de Danyi 2 » dixit Paul Kossivi WONYRA Maire Danyi 1

par Togoscoop

Le torchon brûle entre le maire de Danyi 2, Paul Kossivi et le député à l’Assemblée nationale, Abass Kaboua. En effet, le mardi 05 octobre dernier, le député à  l'Assemblée nationale  et conseiller municipal de Danyi 1, Frédéric Abass KABOUA, a réuni à  son domicile privé les têtes couronnées,  les rares conseillers de son parti MRC et  quelques  leaders d'opinion de la préfecture de Danyi pour faire le réquisitoire contre les maires de Danyi 1 et 2.

Le député les accuse de gabegie dans la gestion des communes dont ils ont la charge. « Alors même que le gouvernement  a interdit des rassemblements de plus de quinze personnes, faisant fi de cette restriction gouvernementale, le conseiller KABOUA m'a  accusé  de xénophobie envers les allogènes surtout les kabyè  dans une correspondance qu'il m'a adressée  le 06 octobre au lendemain  de ce rassemblement  illégal, alors  que je suis né d'une mère kabyè. Depuis 2019 que mon parti ADDI a battu le MRC aux élections locales,  nous vivons un enfer dans la préfecture de Danyi. Le député  KABOUA  nous donne de l'insomnie. Il monte des histoires à  dormir debout qu'il distille dans l'opinion pour monter les populations contre moi », a déclaré le maire Danyi 1 Paul Kossivi WONYRA. Et de poursuivre : « Abass KABOUA a  tissé des toiles de mensonges sur ma personne et  le maire Danyi 2 ».

Le député-conseiller  municipal  a toujours  accusé de tous les maux son maire mais cette fois-ci,  il s'en prend également au maire de Danyi 2 M. BAWA Semédo issu des rangs de UNIR. Finalement,  l'on ne sait plus quelle mouche a piqué  le député connu pour ses envolées oratoires. Pour le maire Danyi 1, la récréation est  terminée.  M. KABOUA a  déclaré  la guerre, il est temps de le bouter hors de Danyi afin de restaurer la paix et  la tranquillité parce qu'il sème la division dans la préfecture  qui est restée  depuis la nuit des temps paisible au Togo, a martelé avec insistance le maire WONYRA.

On se rappelle que  lors de la session municipale qui s’est déroulée entre le 26 et le 30 mai dernier, le député avait organisé du désordre au cours de cette session.  Il avait perturbé l’opération de reddition des  comptes administratifs et  de gestion avec des journalistes qu'il avait pris soin d'importer à  Danyi à  ses soins au vue et au su de tout le monde à  cette période.