Il y a 15 ans, Gnassingbé Eyadéma décéda

Le prédécesseur de Faure Gnassingbé quitta le monde des vivants le 5 février 2005. Aujourd’hui, cela fait que 15 ans que le « Timonier » ou encore le « Grand baobab », celui qui a dirigé le Togo d’une main de fer pendant presque quatre (4) décennies, est décédé.

La triste nouvelle est tombée ce jour-là. Alors que sa santé chancelante déclinait sérieusement, Gnassingbé Eyadéma, transporté d’urgence à bord d’un avion en destination Tel Aviv en Israël, fait une crise qui l’emporte finalement. Le vieux de ‘’69 ans’’ dont 38 passés au pouvoir, meurt.

Alors que la rumeur sur la mort du « général » a envahi Lomé, le Premier ministre d’alors Koffi Sama, la voix tremblante, confirme dans la soirée sa disparition en parlant de « catastrophe nationale » et ajoutant que les frontières aériennes et terrestres sont fermées.

Tout le monde connait la suite. Les Togolais assistent impuissants au coup d’Etat constitutionnel. L’élection présidentielle qui suivra a été organisée dans des conditions déplorables, avec la montée au pouvoir de son fils.

Depuis lors, Faure Gnassingbé a pris goût du pouvoir et et ne veut plus le lâcher. Il a déjà fait trois mandats, et entend briguer le quatrième à l'issue de la présidentielle du 22 février prochain.

A.H.