le Conseil de sécurité plaide pour une élection libre et sans violence

par Super User

Plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Togo organisent des élections cette année, 2020.  Pour ne pas jouer le rôle de sapeurs-pompiers, le conseil de sécurité de l’ONU appelle d’ores et déjà à des élections libres et exemptes de violence.

Le Conseil, dans un communiqué rendu public mardi soir, invite les parties prenantes nationales aux élections en Afrique de l’Ouest  à  collaborer « pour faciliter la préparation en temps voulu et la tenue, dans les délais fixés, d’élections véritablement libres, justes, crédibles et pacifiques et prendre toutes les mesures qui s’imposent pour prévenir les violences ».

A cet effet, l’Organe onusien en charge de la paix et de la sécurité internationales a demandé au Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) d’encourager tous les acteurs politiques à recourir au dialogue pour régler leurs différends.

Au nombre des élections qui s’organisent cette année en Afrique de l’Ouest l’on peut citer : un scrutin législatif au Mali et six élections présidentielles au Togo, en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Ghana et au Niger.

Atha ASSAN