Mgr Kpodzro appelle les Togolais à sonner la ‘résistance légale généralisée’

par Global Actu

La levée de l’immunité parlementaire du député Agbéyomé Kodjo est un événement ‘douloureux’, ‘injuste’ envers la nation, tous les Togolais et la transparence. Tels sont les premiers mots de l’archevêque émérite de Lomé lundi. Face à la presse, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro s’est demandé comment est possible que ceux qui ont détourné les suffrages  des populations et usurper le pouvoir veulent mettre derrière les barreaux le ‘vrai’ vainqueur du scrutin présidentiel du 22 février 2020.

L’ancien président de la Conférence nationale souveraine a lancé un dernier et solennel appel aux Togolais afin que ceux-ci arrêtent le pouvoir de Lomé par une ‘résistance légale généralisée’.

« Je lance encore un appel solennel au peuple togolais à dire non et à arrêter la forfaiture du pouvoir qui vient de procéder à la lever de l’immunité parlementaire du président de la République démocratiquement élu afin de le mettre en prison. Peuple togolais, lève-toi pour s’opposer à cette machination des ennemis de la démocratie. Je demande aux populations d’entrer dans une résistance légale généralisée», a lancé le prélat.

Comment faire cette résistance ? Pour Mgr Kpodzro, chaque citoyen doit faire ce qui est en son pouvoir empêcher l’arrestation ‘programmée’ du ‘président démocratiquement élu’.

Nous n’avons pas d’armes et on ne veut pas d’effusion de sang. Faites du bruit, sonnez les cloches des églises, jouez au tam-tam partout, des casseroles pour casser les oreilles à tous. Les zémidjan et les taximen doivent klaxonner partout où ils passent pour que la capitale résonne de notre résistance et pour que l’on sache que nous ne sommes pas d’accord », a-t-il ajouté.

Si les Togolais  se taisent à ce dernier appel, a-t-il prévenu, c’en aurait fin.

La dynamique Kpodzro s’est aussi épilogué sur ce qui s’est exactement passé ce lundi matin à l’Assemblée nationale. Selon eux, il y a eu 2 votes. Le premier a consisté à lever l’immunité d’ancien président de l’Assemblée nationale d’Agbéyomé Kodjo, vote à l’issue duquel il y a eu 80 pour, 2 contre et 8 abstentions. Au second vote relatif à la levée de l’immunité parlementaire du député du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) qu’est M. Kodjo. 78 députés ont voté pour, un contre et 8 se sont abstenus