La levée d’immunité de Kodjo est une ‘comédie’ et un ‘théâtre’, selon Me Agba

par Global Actu

Une ‘comédie’ et un ‘théâtre’ digne du Togo, voilà ce que pense Me Kwasigan Agba de la levée de l’immunité parlementaire d’Agbéyomé Kodjo. Selon le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Togolais de l’extérieur du président autoproclamé, cette situation n’entame en rien la conviction et la détermination du gouvernement de M. Kodjo.

Pour ce Togolais vivant en France, cette pratique de l’Assemblée nationale togolaise est ‘aberrant’, ‘abject’ et signe le recul net de l’Etat de droit et de la démocratie.

« Voici des personnes qui se considèrent comme des représentants du peuple, arrivent au Parlement, et procèdent cette pratique qui mérite d’être considérée comme risible dans la mesure où la personne concernée n’est autre que le chef de l’Etat. Cette personne légitimée et approuvée par les urnes depuis le 22 février 2020, qui revendique cette victoire et qui essaie de mettre de son côté toutes les procédures adéquates et conformes à la législation dans le but de se conformer à la volonté du peuple. C’est cette personne qu’on convoque en estimant qu’elle a la qualité de député », a-t-il regretté lundi sur la radio Avulete.

En tout cas, pour l’équipe gouvernementale d’Agbéyomé Kodjo, tout ce qui est en train d’être réalisé depuis lors, se fait conformément aux dispositions légales et réglementaires et il n’y a aucune infraction à la législation.

Pour lui, ce n’est pas le moment de lâcher prise. « Nous allons toujours fonctionner comme il faut au sein de notre gouvernement. Tout va se passer conformément aux textes qui régissent le fonctionnement de la République togolaise », a-t-il ajouté.

A la question que vont-ils faire exactement, vu que l’immunité de leur ‘patron’ est levée, le chef de la diplomatie estime que ce n’est ni le lieu ni le moment de dévoiler quoi que ce soit en ce qui concerne les aspects stratégiques.

« Le Togo est un contexte particulier qui appelle des méthodes particulières », a-t-il prévenu.

Pour l’heure, a-t-il noté, la nomination des membres du gouvernement ‘de crise’ et ‘ de mission’ va se poursuivre.

« L’objectif que nous nous sommes assignés, est la délivrance du peuple. L’objectif consiste dans le fait que la volonté exprimée par le peuple souverain le 22 février 2020 puisse être concrétisée. Et pour ça, il faudrait que Agbéyomé Kodjo fasse son équipe qui puisse lui permettre d’aller de l’avant et d’arracher le pouvoir et de l’exercer conformément à la volonté populaire », a promis M. Agba.