Akoro Bilali tourne la page de l’ASEC

par Super User

L’international togolais est de retour dans son club de cœur, l’Association sportive de l’Office togolais des recettes (AS OTR), tentant d’oublier les moments compliqués qu’il a passés à l’ASEC.

Akoro Bilali n’a pas pu réussir à s’imposer dans l'équipe de l'Association Sportive des employés de commerce d’Abidjan. Une blessure freine son élan. « On a bien commencé le championnat mais malheureusement j’ai contracté une blessure qui m’a éloigné des terrains. Ça m’a été difficile de reprendre le rythme, ce qui fait que durant la phase aller, je n’ai joué que deux matches de championnat et deux matches de la coupe de la ligue. Pour faire aussi une comparaison, il faut relever que le championnat ivoirien est plus physique que celui du Togo », résume le natif de Tchamba dans une interview consultable sur le site internet de la radio sport FM.

La suite sera encore plus difficile pour le jeune joueur. Ne rentrant plus dans les plans de jeu du staff technique de l’ASEC, il n’est plus rappelé pour les compétitions. Bien qu’il traverse une période difficile de sa jeune carrière, Akoro Bilali garde espoir et demande même à son employeur à quitter le club pour dit-il, « retrouver du rythme et du temps de jeu ».

Il retourne au bercail. Et retrouve l'équipe qu’il connait bien, les couleurs sous lesquelles il a été révélé au public. Avec l’ambition d’aider l’AS OTR « pour cette seconde phase du championnat national de première division » à se qualifier pour une compétition continentale la saison prochaine. Un sacré défi !

A.H.